Résumé

Découvrez le premier tome d’une trilogie de romantasy et plongez dans un univers fantastique, librement inspiré des civilisations précolombiennes.

Quand l’empereur Xica apprend que son unique héritier, prisonnier de ses ennemis Mézétains, a été exécuté, il décide de répudier son épouse et d’en prendre une nouvelle. Les huit provinces de l’empire sélectionnent chacune une jeune femme pour participer à l’Ayotl : une compétition impitoyable où, au terme de trois épreuves, la gagnante montera sur le trône. Aucune des candidates ne peut se permettre de perdre. Sinon, c’est la mort qui les attend.

Zina, vingt ans à peine, débarque à Tenoc, capitale de l’empire, pour participer à l’Ayotl. Mais son véritable but est tout autre : un an auparavant, l’empereur a fait exécuter sa sœur, Nawi, pour ” haute trahison “. Zina veut découvrir ce qu’il s’est réellement passé. Elle utilise donc le tournoi comme prétexte pour se rapprocher de l’empereur et de sa cour. Le danger augmente au fil des épreuves, le risque de se trahir également. Les choses se compliquent encore davantage quand Zina tombe amoureuse du fils bâtard de l’empereur…

Résumé

La clef d’obsidienne est une romantasy située en Amérique du Sud, remplie de mythologie pré-colombienne.

Lorsque l’on commence la lecture de La Clef d’Obsidienne, ce qu’on peut certainement dire, c’est qu’on tombe directement dans le vif du sujet et que l’action ne manque pas!

Zina, notre héroine, va entrer dans l’Ayotl, une compétition féroce pour devenir la future épouse de l’empereur. Si elle échoue elle perdra la vie car tel est le prix à payer pour un échec.

Mais Zina ne le fait pas pour les beaux yeux de l’empereur (qui est en fait plutôt décrépit) mais dans l’espoir de trouver des réponses à la mort de sa soeur Nawi.

C’est le deuxième élément, après la compétition qui m’a bien plu: le secret! Découvrir ce qui se cachait derrière la disparition de Nawi.

Par contre, ce que j’ai moins aimé mais qui plaira à de nombreuses personnes, c’est l’insta love/lust que Zina va éprouver non pas pour un mais pour deux mâles! C’est très chaud par moment! Vu que je n’aime pas trop les triangles amoureux ni l’attraction sexuelle immédiate, cet aspect de l’histoire n’a pas trop fonctionné pour moi même si  Cindy s’y est certainement attelé de main de maître! Donc si c’est une « trope » que vous appréciez vous serez aux anges!

Bâti sur un monde rempli de mythologie dans lequel on retrouve la magie du feu, de l’air ou de la terre, un monde où notre héroïne possède une magie sombre et interdite, l’histoire avance à un rythme rapide. Nous suivons Zina dans sa quête de réponses, affrontant les épreuves tout en étant écartelée par son attraction intense envers deux hommes interdits.

La Clef d’Obsidienne remplit son contrat de romantasy, en faisant oublier ses tracas au lecteur et le laissant désireux de connaître la suite parce que évidemment cela se termine sur un suspense.

Bravo Cindy, mission accomplie !

Sophie

Similar Posts

Let's talk!

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.